Photo Le Smart Grid : enjeu de l'économie de demain ?

Le Smart Grid : enjeu de l'économie de demain ?

Le concept du Smart Grid repose sur la possibilité de réduire, de façon intelligente, la consommation d'électricité. En dehors de cette optique, ses avantages sont d'ailleurs nombreux notamment la possibilité de réduire les gaz à effet de serre. Alors, que va nous apporter réellement le Smart Grid ? Eléments de réponses ci-dessous.

Principe de fonctionnement

Au préalable, il est nécessaire d'installer au sein d'une centrale électrique une interface informatique pour le Smart Grid. Cette interface assure l'interconnexion entre les réseaux, l'observation de la consommation d'électricité ainsi que le contrôle de celle-ci. En résumé, le système de contrôle Smart Grid permet de gérer la production et le stockage de l'électricité de manière décentralisée.

L'ultime objectif avec ce système est d'assurer un approvisionnement durable et à moindre coût en électricité. Cela suppose de prendre en compte les besoins des utilisateurs. Afin d'assurer l'alimentation des équipements essentiels, le système peut amener à réduire ou couper la consommation des équipements avec une forte consommation ou n'ont pas besoin d'être approvisionnés en courant.

Ces réseaux intelligents ont pour principal avantage de s'adapter aux installations solaires. Ainsi, leur arrivée sur le secteur de l'énergie donne un coup de fouet aux renouvelables. Rappelons que selon André-Jacques Auberton-Hervé, l'exploitation des renouvelables arrive au moment où il y a un développement de la conscience écologique au niveau mondial. Toujours selon le physicien André-Jacques Auberton-Hervé, les énergies renouvelables constituent un filon à exploiter face au tarissement des énergies fossiles.

L'enjeu financier du Smart Grid

D'importantes économies seront réalisées avec la démocratisation de ce système intelligent. Pour la France, la baisse de consommation liée à l'utilisation des Smarts Grids atteindra les 9% à l'horizon de 2020. En partant du prix pour 1 kilowatt de 0,145 euros d'EDF, ce système permet de générer plus de 6 millions d'euros de bénéfice chaque année.

Au-delà de cet avantage financier, ces réseaux intelligents vont faciliter la transition vers les énergies renouvelables. Ils permettent une réduction jusqu'à 40% des coûts nécessaires à la mise en place des dispositifs de stockage de ces énergies d'ici 30 ans. En attendant cette révolution, les renouvelables se frayent déjà un passage parmi les alternatives aux énergies fossiles. 4A Consulting & Engineering propose d'accompagner les clients décidés à exploiter ces renouvelables. Pour assurer la réussite de l'opération, l'intervention de 4A Consulting & Engineering concerne tout l'ensemble du projet, depuis sa structuration jusqu'au suivi.

Une appréciation à l'échelle mondiale

Beaucoup de pays, à l'instar des Etats-Unis et Taiwan réfléchissent déjà à la manière dont ils pourraient mieux exploiter le Smart Grid à l'avenir. Pour l'heure, les Américains prévoient déjà de réussir à économiser jusqu'à plus de 110 milliards de dollars d'ici 5 ans avec ce système. Quant à Taiwan, son principal énergéticien, le Taiwan Power, estime que le réseau intelligent sera bénéfique pour la gestion automatique des équipements de veille.

Dans la mesure où le Smart Grid peut se coupler avec le solaire, ce système intelligent promet une amélioration majeure dans la gestion et la répartition de l'énergie. Pour l'instant, le monde assiste à l'émergence des installations solaires qui vont révolutionner l'approvisionnement en électricité. L'entreprise Soitec, fondée par M. Auberton-Hervé, fait partie des pionniers dans ce secteur en réalisant plusieurs installations dans des zones en voie de développement comme le Chili. En Afrique, Soitec a été même à l'origine d'un gigantesque projet solaire, celui de Touwsrivier.